Eole

Blog

Aspect réglementaire lié à la ventilation et au puits Canadien

Énergies renouvelables et réglementation thermique RT2005

La RT 2005 est située dans le cadre de la directive européenne « performance énergétique des bâtiments » de janvier 2003. Bien que son architecture générale ne s’éloigne pas de celle la RT 2000, la RT 2005 s’inscrit dans une démarche plus globale que celle-ci. Elle franchit un nouveau pas vers les objectifs à long terme, consistant à réduire de 75% les consommations énergétiques à l’horizon 2050. La RT 2005 s’insère donc dans un contexte de renforcement général des performances, avec un objectif d’amélioration de 15% des performances des constructions neuves : par exemple, disparition progressive des droits à déperdition pour les ponts thermiques.

Le coefficient Cep du bâtiment, exprimé en kWh d’énergie primaire par m² de SHON, devra être inférieur à un Cep de référence, mais aussi à un Cep max, coefficient maximal déterminé selon les modalités de l’arrêté. La nouveauté la plus importante est sans doute laprise en compte des consommations de climatisation , l’idée étant de limiter le recours à la climatisation par un renforcement des exigences sur le confort d’été.

Dans ce contexte, une redéfinition des zones climatiques permettra une meilleure prise en compte des apports solaires et des consommations de climatisation.
Les textes conduiront également à une meilleure valorisation du recours aux énergies renouvelables et de la conception bioclimatique.

A noter que le puits canadien fait partie des systèmes avancés qui seront sans doute introduit dans la prochaine réglementation RT2010.

Ventilation et qualité d’air intérieure

La décision au niveau mondial de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 25% par rapport au niveau de 1990, a eu comme principal effet le renforcement de l’isolation et de l’étanchéité des structures, portes et fenêtres des bâtiments.

En février 2002, l’Allemagne a mis en place les prescriptions sur les économies d’énergie (EnEV) qui ont permis de corriger les conséquences négatives de ces techniques en insistant sur la nécessité de compenser la sur-isolation par un système de ventilation performant.

 

Les centrales renouvelant l’air avec la récupération de la chaleur sur l’air extrait provoquent des économies d’énergie et contribuent au bien être des habitants grâce à une atmosphère sainesans bruit et sans poussières.

Pour le bien être des habitants et préserver le bâti, une ventilation mécanique contrôlée est indispensable. Plus important encore, les centrales double-flux permettent de créer une atmosphère saine et agréable dans les logements modernes sur-isolés et étanches ainsi que dans les appartements pollués des villes.

Des études ont montré que les personnes vivant dans des espaces clos et mal ventilés souffrent fréqemment de maux de tête et d’allergies diverses. Sachant que nous passons 90% de notre temps dans des lieux fermés, il est indispensable de préserver la qualité de l’air que nous respirons.

Principe de fonctionnement d’une centrale VMC double-flux avec échangeur

Trouvez le puits Canadien adapté à votre projet

Expertise

Étude de votre installation

Conseil et dimensionnement de la solution aéraulique en puits canadien et VMC adaptée à vos besoins et vos exigences.

Réactivité

Délais d'expédition courts

Matériel pour puits canadien et VMC double flux en stock et livrable sous 10 à 15 jours.

Fiabilité

Satisfaction client

Plus de 400 solutions installées dans l’habitat et le tertiaire depuis 2004.

Témoignages

Ce que nos clients disent de nous